ETTORE SOTTSASS

du 19 octobre au 17 novembre 2012

ToolsGalerie, Ivan Mietton et Meshiwan no Sato présentent
QUALCHE COSA DI MAGICO

Une sélection de pièces exceptionnelles réalisées par les plus grands maitres laqueurs japonais en série limitée par Marutomi.

« La première fois que j'ai vu une laque japonaise c'était il y a fort longtemps, quarante ans environ, dans une boutique quelque peu délabrée et très snob de Kyoto.
En entrant, je fus frappé par le silence, la lumière poussiéreuse qui entrait par la fenêtre, une odeur légèrement chimique et très naturelle à la fois et enfin par une palette chromatique curieuse : Noirs, rouges foncés et bruns profonds.
Dans un coin sombre de la boutique se trouvait une boite carrée aux angles coupés. Ses couleurs étaient délicates, comme le caramel que ma mère étalait sur ses strudels.
J'ai immédiatement voulu posséder cette boite.
Et je l'ai possédée.
Son prix était exorbitant, mais j'ai instantanément décidé qu'elle valait bien plus que ce que je pouvais y mettre.
Depuis, j'ai toujours conservé cette boite près de moi, comme un bijou ou un pan de mémoire, ou même comme un ami irremplaçable.
Je l'ai toujours ouverte à deux mains (propres), soulevé son couvercle très lentement, comme si la boite pouvait sentir ma délicatesse, mon respect, mon absence totale de brutalité.
Dans cette boite, j'ai toujours mis des choses précieuses, très précieuses : quelques pinceaux particuliers, quelques tubes de couleurs extraordinaires, peut-être des couleurs utilisées en Chine par les enfants d'école élémentaire, un improbable cahier d'exercice en papier fin.
J'ai entendu dire, bien plus tard, que cette boite, dans cette couleur, avec sa surface caramel brillante à travers laquelle je pouvais deviner le bois tendre, était, dans cette boutique lointaine, la moins chère. Toutes les autres coûtaient au moins dix fois le prix de celle qui me comblait.
Peut-être est-ce parce que c'était la moins chère que cette boite pâle m'appartient aujourd'hui.
Je pense que quiconque possède une laque japonaise est chanceux parce qu'il possède quelque chose de magique. »

Ettore Sottsass
Printemps 2001

Dernières expositions
du 5 au 8 mars 2020COLLECTIBLE 2020du 8 au 11 novembre 2019ARCHITECTURAL OBJECTSdu 14 au 17 mars 2019COLLECTIBLE 2019du 25 janvier au 26 février 2019ART OF SITTINGDu 9 février au 7 avril 2018NEW TALENTSETE 2018TOOLSGALERIE A LA BAULE été 2018Mars 2018COLLECTIBLEDu 18 mai au 15 juillet 2017ExtraORdinaire25 mars au 13 mai 2017Konstantin LANDURIS et Paul PIRES da FONTEDu 7 novembre au 28 janvier 2017MATTEO GONET